Agissez

Décryptage et analyse des offres de primes à la conversion des chaudières fioul

Quelle que soit votre motivation pour la réalisation de travaux d’économie d’énergie, il est nécessaire que vous envisagiez votre projet dans sa globalité. L'énergie qui coûte la moins cher est celle que l'on ne consomme pas, donc avant de chauffer, il faut isoler.

Depuis le début de l’année, l’ALEC 07 est très sollicitée sur le sujet des offres à 1€. Il nous a semblé intéressant de faire un décryptage sur ces offres. En effet, en janvier dernier, l’Etat a renforcé la prime à la conversion chaudière. Celle-ci vise à aider les propriétaires occupants de maison individuelle à remplacer leur vieille chaudière (de plus de 10 ans) utilisant une énergie fossile (gaz, fioul ou charbon…) par un système de chauffage performant ou utilisant une énergie renouvelable.

Pour aller plus loin : le communiqué qui annonce le lancement progressif de la prime à la conversion

Offre à 1 €, de quoi parle-t-on ?

Certaines entreprises privées ont instauré une offre de service qui intègre les aides « Coup de pouce chauffage » et le dispositif Habiter Mieux Agilité de l’ANAH.

Plusieurs d’entre elles se sont déjà engagées auprès de l’État à proposer de telles offres, afin que les consommateurs n’aient qu’un seul interlocuteur pour le montage des dossiers de demande de subvention.

Ainsi, le particulier choisit une offre, se voit attribuer un professionnel pour la réalisation des travaux et donne mandat au signataire de la charte (coup de pouce) pour percevoir les aides à sa place. Le montant des aides est ainsi déduit directement du devis du professionnel sélectionné par le mandataire.

Donc dans le cas où le professionnel préconise un simple remplacement du système de production par une Pompe à Chaleur aérothermique ou une chaudière gaz à très haute performance énergétique, le particulier n’aura qu’un euro à payer à l’installateur.

IMPORTANT : L’offre à 1€ pour le remplacement de chaudière concerne uniquement le remplacement du générateur de chaleur. Toutes prestations complémentaires et indispensables au bon fonctionnement de l’installation (thermostat programmable, raccordement gaz, dépose des cuves fioul, fourniture et pose d’un ballon tampon…) feront augmenter le devis. Donc, dans la majorité des cas, le reste à charge est bien supérieur.

Qui est concerné par ce dispositif ?

Pour profiter de ce dispositif d’aide, il faut remplacer une vielle chaudière charbon, gaz ou fioul autre que condensation et  répondre à plusieurs critères :

  • Être propriétaire occupant (à titre de résidence principale) d’une maison individuelle de plus de 15 ans,
  • Ne pas avoir eu recours à un prêt à taux zéro pour l’acquisition du logement ces 5 dernières années (excepté dans le périmètre des OPAH),
  • S’engager à occuper le logement pendant 6 ans suite aux travaux,
  • Ne pas avoir eu recours aux aides de l’ANAH dans les 5 dernières années,
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel « RGE » et respecter les critères de performances techniques,
  • En fonction du nombre de personnes composant le foyer, la somme des revenus fiscaux de référence doit être inférieure à un plafond :

N.B. D’autres conditions spécifiques peuvent s’appliquer en fonction des travaux
que vous envisagez et vous seront demandées par les professionnels. Si vos
revenus fiscaux de référence sont supérieurs à ceux du tableau, des offres
avantageuses peuvent parfois vous êtes proposées tout de même.

Quelles questions se poser ?

Avant de se lancer prématurément dans des démarches pour remplacer sont système de chauffage, il est nécessaire de se poser certaines questions.

L’ALEC07, met à votre disposition son équipe de conseillers pour faire le point sur votre projet d’amélioration énergétique.

1- Quelle énergie choisir pour se chauffer ?

Quelle que soit l’énergie de chauffage, le prix est à la hausse. Donc remplacer le système de chauffage vétuste par un autre plus performant aura un impact sur votre facture, mais seulement à court terme. Vous resterez tributaire des évolutions tarifaires (cf graphique ci-dessous).

On constate que sur les 15 dernières années, le prix des énergies a connu d’importantes variations, mais a en moyenne fortement augmenté.

Le prix des énergies en voie d’amenuisement (fioul, gaz, etc.) a tendance à augmenter plus rapidement (environ +5% / an) que celui des énergies produites à partir de ressources renouvelables produites nationalement ou localement, telles que le bois (environ +3 % / an).

De plus, même si l’aspect économique reste un argument de poids dans la décision, il ne doit pas en être l’unique. En effet, le choix du système de chauffage doit prendre en compte les usagers (confort, manutention…), l’impact environnemental, l’installation existante, la configuration de la maison, la maintenance…

Pour aller plus loin : évaluez et comparez le coût du futur système de chauffage grâce à l’outil en ligne THERMIX. Il permet de comparer 2 à 4 systèmes de production de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

2- Ma maison est-elle suffisamment isolée ?

Souvent symptomatique d’un inconfort dans le logement (trop chaud en été, trop froid en hiver, difficultés à avoir une température confortable), le manque d’isolation impacte directement votre porte monnaie. Pour moins subir les augmentations de coût des énergies, réduire durablement les consommations d’énergie et améliorer le confort dans le logement, il est préférable de s’attaquer en premier lieu à la source du problème : l’isolation des bâtiments.

Pour aller plus loin : 5 bonnes raisons de faire une rénovation thermique globale et performante

3- Avez-vous déjà prévu d’autres travaux d’amélioration thermique dans la maison d’ici 5 ans ?
Pour éviter des problèmes de dimensionnement, des surcoûts pour reprendre les travaux et bien optimiser les aides, il est préférable d’identifier l’ensemble des travaux à réaliser et de les prioriser. Mobiliser les aides de l’ANAH pour la chaudière implique de ne pas pouvoir les mobiliser avant 5 ans pour des travaux d’isolation alors qu’il est peut-être possible de faire un plan de financement dès maintenant plus intéressant avec un bouquet de travaux.
4- Les équipements de l’offre à 1€ proposés sont-ils les plus adaptés ?

En préalable, il semble intéressant de questionner la structure qui propose l’offre à 1€ sur la qualité du matériel (marque, modèle, normes…) qui sera proposé, les choix possibles ou pas. L’efficacité de certains équipements est conditionnée aux conditions climatiques ou encore à la température de l’eau dans les radiateurs. L’offre à 1€ prend en compte uniquement le système de production de chaleur. Dans certains cas d’autres travaux peuvent s’avérer nécessaires comme l’évacuation de la cuve à fioul, le changement de certains radiateurs… qui ne seront pas pris en compte dans l’offre à 1€.

Le dimensionnement d’un système de chauffage (production, distribution, émission) se fait en fonction de la déperdition de l’habitation, donc en évaluant le niveau d’isolation de l’habitation. Un surdimensionnement peut induire une usure prématurée du système, tandis qu’un sous dimensionnement induit une perte de confort pour les usagers. En remplaçant un système de chauffage dans une maison non isolée, sans prendre en compte l’isolation future, il y a un risque de surdimensionnement de plus de 50%, soit un matériel 40% plus cher. D’où l’importance d’une visite technique avant l’envoi du devis ainsi qu’une attention particulière du chauffagiste sur les travaux complémentaires à entreprendre pour bien dimensionner le générateur.

Pour aller plus :  le guide ADEME se chauffer mieux et moins cher

5- Quel service de maintenance sera proposé avec l’offre à 1€ ?

Les entreprises qui proposent les offres à 1€ s’appuient sur leur propre réseau de professionnels. Pour le bon fonctionnement du système et la sécurité, il est aussi essentiel que l’entreprise puisse assurer la maintenance des installations chaque année. En effet pour garantir une longévité de l’installation, il est important d’entretenir les équipements chaque année et de prévoir un désembouage du réseau de radiateurs existants lors de l’installation, opération à réitérer tous les 5 ans pour les planchers chauffants et tout les 7 ans sur un réseau de radiateurs.

CE QU’IL FAUT RETENIR     

Ces offres à 1€ font partie d’une palette d’outil de la rénovation énergétique. Elles peuvent être intéressantes sous certaines conditions. Nous pensons qu’il est essentiel d’avoir une approche globale du logement pour identifier les bouquets de travaux de rénovation les plus efficaces pour réduire durablement les consommations d’énergie et améliorer significativement le confort dans le logement. Différents dispositifs de financement existent et peuvent être mobilisés pour réussir une rénovation performante.
 
De plus il est également possible de solliciter les artisans RGE du territoire à proximité de chez dont vous trouverez la liste sur le site du gouvernement FAIRE.FR, ainsi vous pourrait faire chiffrer les travaux et bénéficier de la même manière des aides de l’ANAH et/ou primes énergie et/ou CITE et/ou Éco-Prêt à Taux Zéro.

L’ALEC07 vous explique comment mobiliser les aides et se tient à votre disposition pour vous guider sur la pertinence des travaux à entreprendre dans votre logement.