Actualités

L’ALEC07 rejoint le mouvement de la fabrique des transitions

L'ALEC07 a pris la décision de rejoindre la fabrique des transitions. Cette initiative se présente comme une « Une alliance d’acteurs et de réseaux » qui se donne notamment pour mission « de faire naître et déployer une ingénierie systémique des transitions dans les territoires »

Dans le sillage de notre fédération nationale, FLAME, le bureau de l’ALEC07 a pris la décision de rejoindre la fabrique des transitions. Cette initiative se présente comme une « Une alliance d’acteurs et de réseaux » qui se donne notamment pour mission « de faire naître et déployer une ingénierie systémique des transitions dans les territoires ». Le changement climatique est un enjeu clé de cette ambition.

Une volonté partagée d’innover pour la transition

La fabrique est le fruit de l’expérience de nombreuses collectivités engagées dans la mise en œuvre des transitions. Sur la base de ces expériences et des partenariats qu’elles ont tissés au fil des années, il est apparu nécessaire de rassembler ces expertises diverses en proposant un cadre coopératif et innovant.

« L’intitulé « Fabrique des transitions » souligne que c’est une œuvre qui se construit pièce à pièce et pas à pas, qu’elle implique un changement profond de la manière de voir, de concevoir les territoires et leur gouvernance, qu’elle interpelle le cadre institutionnel, juridique et économique dans lequel la transition s’opère, et qu’elle s’inscrit dans une stratégie à long terme.

(extrait de la charte de la fabrique)

Rejoindre la fabrique des transitions c’est avant tout se reconnaître dans la charte qui en organise le fonctionnement. Cette charte est accessible sur le site de la fabrique

Les objectifs de la fabrique sont clairement tournés vers le déploiement des transitions. La Fabrique innove en s’appliquant à elle-même les principes de gouvernance qui ont fait le succès des démarches locales de transition :

  • Ouverture à la pluralité des points de vue et des capacités de chacun.
  • Construction du récit collectif et d’un patrimoine partagé.
  • Responsabilité, entraide et mutualisation comme devoir commun.

Forts de ces principes, plusieurs groupes de travaux élaborent et partagent les enjeux et les solutions d’une transition enfin mise en œuvre à large échelle.

L’ingénierie systémique comme horizon

La fabrique veut faire naître et déployer une ingénierie systémique des transitions dans les territoires, à l’échelle nationale et européenne.
Au regard des enjeux des transitions, les territoires sont dans une position spécifique. Détenteurs de ressources et fortement bousculés par les changements climatiques, ils doivent continuer à s’organiser pour mobiliser l’ensemble des forces vives et trouver des chemins inédits dans l’action. Pour mener les politiques adéquates, les collectivités locales doivent pouvoir innover dans tous les domaines. Elles ne pourront le faire que si elles disposent d’une capacité d’ingénierie systémique et d’intérêt général adapté à leurs besoins.

La réussite de la transition écologique et solidaire locale impose de mener une transformation globale du territoire. Pour se réinventer, le territoire doit détenir une vision transversale. Les transitions appellent des transitions économiques et sociales. Elles doivent s’accompagner d’un regain des solidarités mais aussi d’un réveil de la démocratie locale.

L’expérience acquise sur le terrain montre que de telles transformations sont possibles : « Ces initiatives montrent qu’une telle transition est possible et qu’elle constitue une source de joie et d’espérance pour tous ceux qui s’y engagent et redeviennent ainsi sujets de leur propre destinée »

En proposant de ré-articuler les transitions sur une vision partagée et transversale du bien commun, la fabrique donne du sens et une finalité aux transformations majeures que vivent nos territoires.

Parce qu’elle s’adresse à tous les ardéchois sur l’ensemble du territoire départemental ; parce qu’elle apporte une réelle plus-value en termes de compétence et de gouvernance ; parce qu’elle porte les valeurs d’une ingénierie territoriale mise au service de l’intérêt général, l’ALEC07 à la capacité de contribuer à la mise en œuvre de cette ambition.

Catégories associées : collectivités, développement local, Territoire