Agenda

Inscription ouverte : mesure de la qualité de l’air par les citoyens du Nord de l’Ardèche

Le
Annonay
Mise à disposition d'un capteur pour explorer, mesurer et échanger sur la qualité de l'air. Nombre de places limitées.

Inscription ouverte jusqu’au 9 novembre. Nombre de places limitées.


mesurer la qualité de l’air de son environnement

Si vous voulez mesurer la pollution de l’air (particules) chez vous, expérimenter des mesures sur des activités et des environnements qui vous préoccupent, et échanger sur les problématiques de la qualité de l’air, cette campagne est pour vous.  

Pour participer à cette expérimentation, il sera nécessaire de disposer d’un smartphone Android (pas d’iphone) assez récent (version 6 et suivantes) et habiter sur Annonay Rhône Agglo ou le Val d’Ay.


Tester, explorer et échanger : comment ça se passe concrètement ?

Au regard de la situation sanitaire, et des mesures de confinement, des ajustements sont en cours concernant les différentes étapes ci-dessous.

1. Remise des capteurs aux « explorateurs » dans les locaux de l’ALEC07 au Pôle entrepreneurial de Vidalon entre le 9 novembre et le 16 novembre.

2. Expérimenter pendant 15 jours : réalisation de mesures de la qualité de l’air intérieur et extérieur avec le capteur et le smartphone, pour explorer, partager des données et échanger via la plateforme collaborative en ligne.

3. Atelier convivial le 30 novembre de 18h00 à 20h00 à Vidalon : atelier d’échanges avec un expert de ATMO Auvergne-Rhône-Alpes sur les mesures qui ont été réalisées et plus globalement sur les questions relatives à la qualité de l’air.

4. A l’issue de l’atelier réalisation d’une nouvelle série de mesures avec le capteur.

5. Atelier convivial de restitution de l’expérimentation le 16 ou 17 décembre de 18h00 à 20h30 (groupe de 10 personnes par atelier) en présence de deux sociologues. Les échanges se poursuivront autour d’un verre et en présence d’un chargé de mission de l’ALEC07 afin de vous présenter des outils susceptibles d’être mise à votre disposition pour mesurer le radon, le CO2, les COV, l’humidité ou encore les consommations d’énergie dans votre logement.

 

Les ateliers seront réalisés selon les règles sanitaires en vigueur. En cas de dégradation de la situation sanitaire, l’équipe du projet se réserve la possibilité d’organiser les ateliers sous format numérique.  

Si vous souhaitez être recontacter pour en savoir plus et éventuellement participer à cette expérimentation cliquer ICI MOINS DE 1 MINUTE POUR REMPLIR LE FORMULAIRE.  

Renseignements : Adeline CHANTEPY, chargée de mission – chantepy@alec07.org – 06 08 78 26 63             


LES PARTENAIRES

Cette expérimentation s’inscrit dans le cadre d’un projet soutenu par l’Agence de la Transition écologique (ADEME) PRIMEQUAL, en partenariat avec ATMO, le Centre Max Weber – CNRS, Science po Grenoble et l’ALEC07.


ATMO : observatoire de surveillance de la qualité de l’air

La surveillance de la pollution de l’air a été confiée officiellement depuis 1996 aux Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA). L’association Atmo Auvergne-Rhône-Alpes (Atmo AuRA) est ainsi en charge de la surveillance réglementaire de la qualité de l’air à l’échelle de la région Auvergne-Rhône-Alpes.  


La captothèque pour les citoyens

Depuis 2015, Atmo AuRA développe également un dispositif de prêt gratuit de micro-capteurs citoyens (la Captothèque) afin de rendre le citoyen explorateur et acteur de son environnement. La pollution de l’air a des impacts sanitaires et climatiques. Elle cause chaque année en France 48 000 victimes en surmortalité. Ses sources peuvent être multiples (industrie, moyens de déplacement, chauffage, etc.) et il existe plusieurs types de polluants (particules, oxyde d’azote, composés organiques volatiles…).

Catégories associées : A la une, Qualité de l'air, Territoire
%d blogueurs aiment cette page :