Agissez

un guide pour mettre en place des solutions de mobilités alternatives à la voiture individuelle en milieu rural

Un guide pour faciliter la mise en place de solutions alternatives à la voiture individuelle : le fruit d'un programme de Recherche-Action.

POURQUOI AGIR SUR LA MOBILITÉ ALTERNATIVE ?

Les territoires et leurs acteurs s’impliquent de plus en plus pour développer la mobilité alternative à la voiture individuelle en milieu rural. En Ardèche, les enjeux sont forts :

un enjeu social : près de 17% de la population est en situation de précarité liée aux déplacements, population d’autant plus fragilisée dans un contexte d’augmentation du prix de l’énergie actuel. Cette fragilité engendre des problématiques d’accès à l’emploi, à la formation, aux soins, aux services de proximité et aux droits.

un enjeu climatique : hors industrie, le transport représente près de 40 % des émissions de gaz à effet de serre.

un enjeu d’organisation sociétale et d’urbanisme : pour que les populations puissent trouver des alternatives à la voiture individuelle, il faut construire des solutions collectives de mobilité et de démobilité en associant collectivités, entreprises, citoyens et aménager les territoires en conséquence.

UN PROGRAMME DE RECHERCHE ACTION POUR COMPRENDRE LES FREINS ET LES LEVIERS

Le programme de recherche-action RE-ACTEURS s’est déroulé sur 18 mois et s’est terminé fin décembre 2021. Financé par l’ADEME, il a permis d’explorer les réseaux d’acteurs locaux porteurs d’innovations autour de la mobilité en milieu rural. Il a mobilisé une équipe de quatre chercheurs en sciences sociales (anthropologie, sociologie, géographie) et un partenariat avec des acteurs de terrains (DROMOLIB et l’ALEC07) ainsi que des acteurs nationaux (Institut Négawatt et le CLER).

Un des objectifs a été de mettre en évidence les freins et les obstacles rencontrés dans la mise en place d’une gouvernance de la mobilité au niveau local. Le projet s’est intéressé également à la place des différents acteurs (associations, économie sociale et solidaire, collectifs citoyens, acteurs publics, entreprises privées, startups) et à la place des conflits et des coopérations dans leurs relations. Il a évalué la capacité des innovations à produire des transformations sociales durables ainsi que leur degré de dépendance aux spécificités du territoire, leurs facteurs de pérennité et leur potentiel de réplicabilité.

UN GUIDE POUR AGIR QUELLE QUE SOIT SON ECHELLE

Une des réalisations de ce programme a été la création d’un guide « impulser une dynamique de mobilité alternative dans un territoire rural ». Ce guide aborde des idées reçues sur la transition mobilitaire, comment agir à son niveau (collectivité, association, entreprise, citoyen) et relate quelques témoignages inspirants.

Pour plus de renseignements : Anne-Sophie Hennion : hennion@alec07.org – 0637463233