Agissez

Rénovation énergétique complète et performante d'une maison des années 80

La propriétaire occupe cette maison depuis sa construction en 1982 sur la commune de Saint-Félicien. Retraitée, elle a souhaité améliorer significativement le confort dans sa maison afin de pouvoir l'occuper en toute autonomie le plus longtemps possible.

La propriétaire occupe cette maison depuis sa construction en 1982 sur la commune de Saint-Félicien.


Retraitée, elle a souhaité améliorer significativement le confort dans sa maison afin de pouvoir l’occuper en toute autonomie le plus longtemps possible. Le crépis était en train de se dégrader, aucuns travaux de rénovation énergétique n’avaient été réalisés jusqu’ici, le chargement d’une chaudière bûche devenait une contrainte…


Avant travaux

La propriétaire se lance alors en 2017 dans la rénovation énergétique complète de la maison en faisant appel à Rénofuté pour l’accompagner dans son projet. Un groupement d’artisans DOREMI, référencé au sein de Rénofuté, se mobilise afin de proposer une offre complète de rénovation énergétique visant à effondrer durablement les consommations d’énergie et améliorer le confort dans le maison.

Une offre complète aux petits oignons !

A l’issue de la visite du chantier permettant de faire un état des lieux détaillé avec l’ensemble des professionnels, les artisans ont pu définir collectivement une solution technique de rénovation adaptée aux contraintes techniques de la maison tout en répondant aux attentes esthétiques, budgétaires… exprimées par le maître d’ouvrage.



Pour atteindre la performance énergétique et afin d’éviter d’entraîner des pathologies, il est en effet indispensable d’étudier l’ensemble des points singuliers. Il s’agit parfois de points techniques qui concernent différents métiers. Le dialogue entre les professionnels lors de l’état des lieux est essentiel pour optimiser le chiffrage des devis et garantir une bonne mise en oeuvre par la suite.



Finis les courants d’air froid…

Le test d’étancheité à l’air intermédiaire a permis d’apporter les derniers ajustements (boucher les entrées d’air au niveau du percement des réseaux, modification d’un boitier électrique…) pour atteindre un résultat n50 = 1.44 VOL/h soit l’équivalent d’un trou d’air, si on additionnait toutes les fuites, équivalent à 10 à 12 cm pour une différence de pression de 50 pascals soit environ un vent de 30 km/h.



Un résultat très satisfaisant qui permettra d’éviter les entrées d’air froid pouvant entraîner des courants d’air et de l’inconfort, de réduire les consommations de chauffage, d’éviter des pathologies et enfin d’améliorer la performance de la ventilation double flux.

Pour l’anecdote, le test d’étancheité à l’air intermédiaire a permis d’identifier qu’un des lavabos n’avait pas de siphon entraînant une importante arrivée d’air venant du sous sol. Des mesures correctives ont pu facilement être apportées.

L’investissement pour ce projet est de 510 €TTC/m2 concernant les travaux de rénovation énergétique et après déduction des aides .


Après quelques mois d’occupation après les travaux, les besoins de chauffage au cours de l’hiver 2018/2019 ont été très limités. La propriétaire a gagné en confort, la dalle n’est plus froide « on peut marcher pieds nus », il n’y a plus d’arrivées d’air froid de l’extérieur pouvant entraîner des courants d’air et de l’inconfort, et il n’y a plus de manutention de bois bûche.



Prochaines visites de chantier proposées par l’ALEC07 : cliquez ici

Catégories associées : Je rénove mon logement, Non classé