Agissez

La 10ème édition du Challenge Mobilité est reportée au mardi 22 septembre

La 10ème édition du Challenge Mobilité est reportée au mardi 22 septembre. La plateforme reste active.

Le Challenge Mobilité 2020 est reporté au mardi 22 septembre

Comme tous les événements nationaux regroupant un large public, le Challenge Mobilité ne saurait faire exception. Initialement prévu le 4 juin,  l’édition 2020 est reportée au mardi 22 septembre, dernier jour de la Semaine de la mobilité.

Ce qui change : la journée du 4 juin. Celle-ci est reportée au mardi 22 septembre.

Ce qui ne change pas : la plateforme du Challenge reste en activité, les inscriptions sont ouvertes et celles des 900 entreprises déjà enregistrées sont conservées.

Les inscriptions restes ouvertes : challengemobilite.auvergnerhonealpes.fr/

La crise sanitaire illustre pleinement les enjeux d’une relance de l’activité économique respectueuse de l’environnement et donc de la problématique du transport et de la mobilité. Les conditions de trajet domicile – travail seront un point essentiel de cette reprise, et le Challenge Mobilité sera, une fois de plus, un formidable terrain d’expérimentation et de partage d’expériences en faveur de la transition écologique et de notre environnement.

Avec le covid-19, une baisse historique des émissions mondiales de CO2 est réalisée. Voilà certainement notre prochain défi : transformer cette baisse mécanique en décrue systémique et pousser pour que les salariés ne reprennent pas leur voiture.

Pendant ce temps…

Je me mets au télétravail écologique ! Pour celles et ceux dont l’activité professionnelle permet le télétravail : échanges professionnels, recherches internet, visioconférences, appels téléphoniques… nous utilisons toute la journée du matériel et des infrastructures numériques qui consomment de l’énergie. Des experts affirment qu’aujourd’hui le numérique est responsable de 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. L’ADEME nous transmet la recette pour un télétravail moins gourmand en énergie. En plus c’est facile, les ingrédients sont ici : https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/dossier/conseils-confinement/10-bons-gestes-numeriques-te letravail

Je me mets au vélo : Le soleil pointe le bout de son nez, rien de tel pour tester le vélo. La pratique est autorisée uniquement pour les cas prévus dans l’attestation dérogatoire : aller au travail, faire des achats de première nécessité. Dans tous les cas, vous devez renseigner l’attestation et l’avoir sur vous lors de tout déplacement. Alors pour les cyclistes du dimanche qui souhaiteraient le devenir en semaine également, c’est le bon moment !

Renseignements :
Teresa RENNER, chargée de mission mobilité ALEC07
renner@alec07.org